Les jeux symboliques

Ce sont des jeux qui correspondent à des activités de « faire semblant ».

De 3 à 5 ans les enfants jouent beaucoup à faire semblant, ils observent ce qui les entoure et élaborent des sénarios: échanges et interactions entre enfants, utilisation de l’imaginaire.

Le jeu est le signe de la bonne santé mentale de l’enfant, il conduit à une multiplicité d’expériences et permet l’exploration des milieux de vie.

Le réel est transformé par des symboles, des images, du langage.Les jeux font entrer l’enfant dans un monde symbolique.

Pour que la fonction symbolique se mette en place, il faut permettre à l’enfant d’avoir un accès aux jeux symboliques, c’est à dire:

  • jeux d’imitation
  • jeux de faire-semblant
  • dessin

Le jeune enfant imite des comportements pour faire comme l’autre, pour comprendre l’autre.

Il est capable de reproduire un comportement observé, il reproduit ce comportement pour intégrer le réel. Par exemple: Un enfant imite un parent qui donne à manger, devient le chef de chantier qui organise des travaux…          En grandissant, il met en place des situations de plus en plus complexes et peut même désamorcer une situation désagréable (comme un conflit par exemple) en la mimant avec les poupées.

La fonction des jeux symboliques dans le développement est de permettre les apprentissages:

  • Différencier les rôles sociaux,
  • Différencier le statut de l’adulte et celui de l’enfant
  • Différencier les garçon et les filles
  • Développer le langage
  • Structurer les activités
  • Gérer sa frustration

L’espace doit être bien agencé pour favoriser le jeu symbolique; les espaces de jeu sont conçus de manière à ce que l’enfant puisse y accéder par différents côtés, ils sont délimités (coin cuisine, poupées, garage…) Les jeux d’imitation et les espaces sont multiples et offrent des possibilités de jeux variées. Poupées, cuisine, construction, etc sont des outils pour mieux appréhender le réel.

Le jeu symbolique est un jeu libre: pour favoriser les explorations il faut laisser l’enfant libre d’évoluer dans l’espace sous le regard bienveillant du professionnel.

Les coins jeux et les activités symboliques sont propices à la socialisation, aux échanges entre enfants et au développement du langage.

Le jeu est un médiateur essentiel à la construction d’une vie autonome, affective.